Intrapreneur vs. Entrepreneur : le jeu des 5 différences !

L'intrapreneur, un entrepreneur dans son entreprise ? Les organisations placent aujourd'hui l’intrapreneuriat au coeur de leur stratégie d'innovation. Cependant, cette notion restant souvent assez floue, une petite mise au point ne ferait pas de mal ! Pour cela, nous avons mis en avant 5 points qui différencient l’intrapreneur de l’entrepreneur... À vous de jouer !

final aperçu_aperçu final.png
final 1.png

Pour mettre en place son projet, l’entrepreneur doit tout créer. On peut dire que ce magicien-là part de 0 et doit faire apparaître l’ensemble de l’entreprise !

De son côté, l’intrapreneur appartient à une entreprise. Ce magicien-ci doit faire apparaître son projet innovant au sein d'une organisation pré-existante, possédant ses propres logiques, règles et politiques.

final 2.png

L’entrepreneur appréhende son environnement comme un aventurier. Agissant souvent seul, il doit se créer des opportunités et un réseau, au sein de la jungle du milieu des affaires, où la concurrence élimine les plus fragiles.

L’intrapreneur, quant à lui, joue sur deux plans. Il doit à la fois négocier au sein de son organisation pour convaincre de l’intérêt de son projet, tout en déployant son action vers l’extérieur pour trouver des clients, des partenaires, des fournisseurs, etc. En bon jardinier, il doit affiner son projet en tenant compte des contraintes de l'organisation qui lui pré-existe. 

final 3.png

Afin de financer son projet, l’entrepreneur se repose essentiellement sur ses ressources personnelles et sa capacité à convaincre des investisseurs auxquels il n’est pas lié. L’intrapreneur, quant à lui, utilise les ressources qui lui seront allouées par son organisation. Il doit donc être capable d'identifier et convaincre les personnes ressources qu'il pourra mobiliser pour la réussite de son projet.

final 4.png

Intrapreneur et entrepreneur n'entretiennent pas le même rapport à la connaissance. Alors que l'entrepreneur s'appuie plutôt sur des connaissances tacites qui sont le fruit de son expérience, sans avoir réellement besoin de la formaliser, l'intrapreneur se doit de rendre des comptes et de justifier son action en interne pour faire avancer son projet.

final 5.png

L’entrepreneur prend avant tout un risque financier (dont la contrepartie est une opportunité de profits personnels). De son côté, l'intrapreneur joue avant tout sa réputation et sa crédibilité au sein de son entreprise. À la différence de l'entrepreneur, il n'aura pas à repartir de zéro en cas d'échec, mais verra sa position dans l'organisation fortement remise en cause. En cas de succès, la reconnaissance qu'il peut acquérir pourra lui offrir une évolution de carrière intéressante ou un poids plus important dans son organisation.

À présent, comprendre l'intrapreneuriat devient un jeu d'enfants !

Continuez à nous suivre pour en savoir plus sur ce sujet passionnant !