Skip to main content

5. Suivre votre intuition concernant les personnes que vous choisissez, et travailler uniquement avec les meilleurs

  • L’idée : Accorder une confiance centrale à l’intuition dans le choix des collaborateurs.
  • Action : Réévaluer la participation des membres qui ne répondent pas aux attentes.

6. Travailler dans l’ombre aussi longtemps que possible – la publicité déclenche le mécanisme immunitaire de l’entreprise

  • L’idée : Comprendre le défi de gérer des idées en contradiction avec les processus et la culture.
  • Action : Choisir stratégiquement le moment de révéler le projet pour obtenir le soutien nécessaire.

7. Ne jamais parier sur une course à moins d’y participer

  • L’idée : Gérer les différences de priorités entre le projet et l’entreprise.
  • Action : Prioriser les actions liées au développement du projet sur les activités courantes.

8. Se souvenir qu’il est plus facile de demander pardon que de demander la permission

  • L’idée : Encourager les initiatives indépendantes.
  • Action : Avancer de manière autonome plutôt que de chercher systématiquement l’approbation hiérarchique.

9. Être fidèle à vos objectifs, mais réaliste sur les moyens de les atteindre

  • L’idée : Privilégier le pragmatisme, l’itération, et l’acceptation d’une perte acceptable.
  • Action : Intégrer des tests dans le processus de développement.

10. Honorer vos sponsors

  • L’idée : Reconnaître le rôle essentiel de ceux qui contribuent au projet.
  • Action : Exprimer sa gratitude envers chaque contributeur.

En conclusion, ces principes offrent une vision éclairante pour ceux qui osent repousser les limites de l’intrapreneuriat, mettant en lumière la nécessité de courage, de créativité, et de perspicacité pour réussir dans cet espace d’innovation au sein des entreprises.